Témoignage - Marguerite Barankitse

Événement conjoint Catholiques et Luthériens de Lundi 31 octobre 2016

« Nous sommes les bâtisseurs d’Espérance »

La Maison Shalom est née pour allumer la bougie au milieu des ténèbres ; consoler, réconcilier et redonner l’espoir à ces enfants qui avaient tout perdu. Nous avons refusé la haine fratricide, créer la compassion, refuser la fatalité et créer la créativité.

Oui, étape par étape ; la Maison Shalom s’est construite grâce à la foi et une confiance triomphante en la PROVIDENCE. Rien d’utopique dans ce qui a été entrepris,, convaincue seulement que « La haine n’a jamais le dernier mot »

J’ai décidé de récupérer ces enfants orphelins pour les aimer, les éduquer dans l’espoir de les voir grandir et trouver au travers d’eux, une nouvelle génération qui pourra briser ce cycle de violences.

Actuellement que ces enfants d’il y a 23 ans ont grandi, fondé leurs familles, nous formons une équipe solide pour allumer cette lumière de l’espérance.

C’est avec ce message que nous avons brisé l’indifférence et oser reconstruire notre communauté et notre pays avec différents programmes d’urgence qui sont par après devenus du développement communautaire.

Nous n’avons pas pu nous taire quand nous avons vu un policier tirer à bout portant sur un enfant innocent qui s’est mis à genou malgré tous les risques.

Actuellement, la situation est devenue très dangéreuse, les menaces de mort et même des attentats étaient devenus quotidiens, nous avons pris le chemin d’exil où nous accompagnons nos frères et sœurs réfugiés et nous essayons de les encourager à rester debouts comme Dieu nous a crées.

Permettez-moi, avant de conclure mon message de vous exprimer ma profonde gratitude, spécialement ceux qui ont compris que notre sublime mission dans ce monde « est de distribuer le BONHEUR »

Je vous remercie.